Pourquoi ex-echos ?

Chaque être vivant et sentient a le droit de vivre et devrait décider seul de la manière dont il souhaite mener sa vie. C’est sur ce constat qu’a été créée notre association. Dans notre monde moderne, beaucoup de principes sociaux ont été refoulés pour le bien de l’évolution. Mais quelle évolution ? Déforestation, esclavagisme et droit sur la vie des animaux, mépris des plus pauvres au profit des plus riches, supériorité de l’homme sur la femme, changements climatiques et bien d’autres effets indésirables mais direct de nos choix passés.

A l’instar de notre insigne, le Ginkgo Biloba, Ex-echos se dresse en tant que résistant face à toutes épreuves, et symbole d’espoir pour les animaux.

 

Nos valeurs principales :

  • 142 milliards. Ce nombre impressionnant en dit long sur l’urgence de la situation. Ce nombre, c’est le nombre d’animaux terrestres et marins tués chaque année dans le monde (et seulement pour leur viande). L’oppression des Hommes sur les animaux est complète et réelle, et elle doit changer radicalement. C’est pourquoi nous avons décidés de faire de la cause animale notre priorité !
  • Le 02 août, soit un peu plus de la moitié d’une année. A quoi correspond cette date ? C’est tout simplement le jour du dépassement. Ce jour correspond à la date de l’année où l’humanité est supposée avoir consommé l’ensemble des ressources que la planète est capable de régénérer en un an (animaux, végétaux, eau…). En la moitié d’une année, l’Homme dépense tout ce que la terre peut produire en 1 an, et continue de consommer, en épuisant toujours plus notre belle planète. Réchauffement climatique, tsunamis, tempêtes et cyclones, la Terre répond à sa manière aux erreurs faites par les Hommes. De plus, la consommation de chair animale n’est pas sans conséquences sur notre environnement. Surconsommation d’eau, émissions de gazs à effets de serre, il est grand temps encore une fois de changer les choses. La cause environnementale étant entièrement liée à la cause animale, nous luttons également pour un changement radical de nos habitudes, pour les animaux comme pour la planète.